Il y a un message dans chaque mort

Publié dans Blog

stèle webEZECHIEL 24:15-19

La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:

Fils de l'homme, voici, je t'enlève par une mort soudaine ce qui fait les délices de tes yeux. Tu ne te lamenteras point, tu ne pleureras point, et tes larmes ne couleront pas.

Soupire en silence, ne prends pas le deuil des morts, attache ton turban, mets ta chaussure à tes pieds, ne te couvre pas la barbe, et ne mange pas le pain des autres.

J’avais parlé au peuple le matin, et ma femme mourut le soir. Le lendemain matin, je fis ce qui m'avait été ordonné.

Le peuple me dit: Ne nous expliqueras-tu pas ce que signifie pour nous ce que tu fais?

Dieu avait dit à Ezéchiel: “Je sais que tu aimes ta femme, je sais que tu l'admires, je vais la tuer soudainement. Et lorsqu'elle va mourir je ne veux pas voir une seule larme, je ne veux pas que tu te lamentes, je ne veux pas que tu pleures. Je peux te permettre de gémir en silence. Je ne veux pas que tu changes ton habillement. Je veux que tu t'habilles bien, et prend soin de toi-même. Porte ta sandale, attache ton turban, prends soin de ta barbe.” Et Ezéchiel a dit: “Ce matin-là il parla au peuple disant voici ce que Dieu a dit.”

Imagine que dans ta Rencontre Dynamique Quotidienne Avec Dieu (RDQAD ou méditation biblique), Dieu te dise je vais ôter ce qui fait ton plaisir, et le matin tu dis aux gens voici ce que Dieu a dit. Ce soir-là, sans maladie, sans douleur, Dieu tue ta femme. Pas parce qu'elle a péché, pas parce que tu as péché, pas à cause de l'attaque du diable, pas à cause de la sorcellerie, pas à cause de la magie, mais parce que Dieu a un message.

Dieu Lui-même a dit à Ezéchiel : “Je sais qu'elle est les délices de tes yeux, mais je vais la frapper soudainement et la prendre. Je veux que tu ressentes la douleur, parce-que je veux te dire quelque chose.”

Dans le cas d'Ezéchiel, Dieu voulait seulement lui dire qu'il va détruire le temple et que les enfants d'Israël vont ressentir de la douleur. Et ils ne seront pas capables de faire quoique ce soit. Dieu avait un message a communiquer a travers Ezéchiel et pour pouvoir communiquer ce message, il a tué la femme d'Ezéchiel de manière soudaine!

Elle n'avait pas péché, Ezéchiel n'avait pas péché. Ce n'était pas l'attaque du diable, il n’y avait pas de maladie. Mais parce que Dieu voulait transmettre un message.

Donc le peuple a demandé à Ezéchiel, ne vas-tu pas nous dire ce que ceci signifie pour nous ?

Au sujet de chaque mort, on devrait demander: “Seigneur, qu'est-ce que ceci signifie pour moi? Ne vas-tu pas me dire ce que ceci signifie pour moi ?”

Toute mort a un message, particulièrement la mort des bien-aimés, surtout la mort soudaine. Chaque mort est un message, un message pour ceux qui sont des ministres de l'Évangile, un message pour leur ministère et un message pour le peuple de Dieu; ce que ça signifie pour eux.

La mort de la femme d'Ezéchiel était un signe, un message. Ce n'était pas à cause du péché, d’une attaque du diable ou d’un jugement de Dieu. C'était un message.

Chaque mort est un message.

Et comme les enfants d'Israël, toi et moi devrions demander: “O Seigneur ne vas-tu pas me dire ce que ceci signifie pour moi ?”

En tant que ministère, nous pouvons dire: “Seigneur, ne vas-tu pas nous dire ce que ceci signifie pour notre ministère ?”

Il y a un message pour nous dans chaque mort!

Il y a un message pour toi dans chaque mort!

Il y a un message pour notre ministère dans chaque mort!

Après tous les pleurs, après toutes les larmes versées, Dieu a dit à Ezéchiel: “Ne pleure pas. Reçois le message que je suis en train de faire et communique-le. Ne permet pas à tes sentiments personnels de t'empêcher de transmettre ce que je voudrai dire.” Dans chaque mort, Dieu est en train de dire quelque chose à Son peuple, et à toi.

Nous pouvons nous laisser emporter par nos émotions et nous ne comprenons pas ce que Dieu est entrain de nous dire.

Je suis sûr que pour ceux d'entre nous qui sommes africains, si on te disait que c'est de cette manière que tu devais gérer la mort de la personne que tu aimes, je pense que tu devais dire que ce n'est pas Dieu. Mais Ezéchiel a dit le lendemain matin: “J'ai agi selon ce qui m'avait été ordonnée”

Dieu commande nos émotions, et il faut que nos émotions obéissent à Dieu.

 

PASTEUR THEODORE ANDOSEH

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Se connecter

Tu as un talent

Nos Évènements

 

Ressources & Medias

 

Soutenir les pauvres

Contact Info

CMCI SUD FRANCE
1 Impasse de Monaco
31100 Toulouse, France

Mail : contact @cmcisudfrance.org
Bureau : +33(0)5.62.17.76.50
Mobile : +33(0)6.15.28.91.89

 

WORLD CONQUEST

We Support WORLD CONQUEST