Sermons : Etre un coouvrier

Publié dans Blog

Hébreux 1 : 9 
Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité ; C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint D'une huile de joie au-dessus de tes égaux.
« Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité ….
C'est pourquoi, Dieu t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes compagnons »

Dans l'économie de Dieu, Christ est celui que Dieu a désigné pour accomplir le plan de Dieu et nous sommes les partenaires de Christ (les compagnons) dans ce but divin.
Christ a été oint par Dieu et nous prenons part avec lui à cette onction pour l'accomplissement du dessein de Dieu. Cela veut dire que quand un homme aime la justice, il reçoit l'onction ; et l'onction de ceux qui aiment la justice et qui aiment la sainteté c'est LA JOIE.

  • Dieu donne une joie spéciale à ceux qui aiment la sainteté
  • Dieu donne la capacité d'être joyeux à ceux qui aiment la justice et qui haïssent la méchanceté
  • La joie est une mesure de supériorité donnée à ceux qui aiment la justice et qui haïssent :
    • la méchanceté
    • la tristesse
    • l'angoisse
    • la dépression
    • les soucis

Si on vient dans la présence de Dieu et qu'on s'attend à rencontrer Dieu, nos cœurs doivent être purs et joyeux.

Marc 3 : 14 Il en établit douze, pour les avoir avec lui

 

Le Seigneur établi 12 apôtres pour :

  • être avec Lui pour être enseigner avant d'aller faire…
  • les envoyer


Il faut être avec avant d’aller faire.
Etre avec, avec son esprit, pour savoir ce qu’il veut. 
Nous sommes invités pour être avec les dirigeants en partageant leurs fardeaux et que la vision nous soit communiquée afin d'avoir une direction claire pour le but de cette année

Exode 18 : 20 Enseigne-leur les ordonnances et les lois ; et fais-leur connaître le chemin qu'ils doivent suivre, et ce qu'ils doivent faire.

Jethro à montrer le chemin à Moïse

  • Enseigner leur..
  • Et fais leur connaitre le chemin qu’ils doivent suivre et l’œuvre qu’ils doivent faire.

Dieu produit les Co-ouvriers en les amenant à se tenir avec le dirigeant.

Moise est allé à la montagne, il a vu la vision céleste. A part Josué, personne n’était là. Mais quand Dieu voulait donner des Co-ouvriers à moise, il lui a dit : Choisis 70 personnes qu’ils viennent avec toi. Ils devaient voir la vision céleste à travers l’œuvre que Moise a produite.
Moise devait leur faire connaitre le chemin à suivre et l’œuvre à faire.

Les 70 choisis par Moise avaient l’opportunité de voir ce qu’avait couté à Moise : un jeune sec de 40jrs. Ils devaient se tenir avec lui autour du tabernacle, ce tabernacle construit d’après la maquette céleste. Ce que le dirigeant avait obtenu à travers un grand prix payé, les 70 Co-ouvriers pouvaient le voir en se tenant avec Moïse.

Dieu a dit à Moïse : si tu veux des co-ouvriers, amène-les à se tenir avec toi et à voir à travers ton œuvre ce que je t’ai montré.
Parce que, tes co-ouvriers :

  • Ce sont ceux qui ont la même vision
  • Ce sont ceux que tu éduques à voir ce que tu as vu, en les amenant à se tenir avec toi.

Ce n’était pas là le premier jour que les 70 voyaient le tabernacle mais c’est en présence de celui à qui la vision avait été donnée qu’on peut voir ce que Dieu lui a montré.
La vision que Dieu utilise pour produire un co-ouvrier, c’est avec le leader primaire. Tu peux voir ce qu’un homme a fait sans connaitre sa vision.
Beaucoup voient ce que le Pr Zacharias TANEE FOMUM a fait sans connaitre la vision reçue de Dieu. On voit l’œuvre avec la personne et on comprend la vision qui doit être enseigné, rappelée. Jethro avait dit à moise de choisir les hommes capables (Exode 18 : 20-23) à qui il allait déléguer le leadership, cela n’a pas marché.
Les gens délégués étaient des gens compétents, parce que c’était le critère du choix. Ils devaient être des hommes capables, naturellement doués, intelligents et déjà reconnus comme des dirigeants par la compétence personnelle. On leur a donné l’autorité, les fonctions mais moise n’avait pas eu de co-ouvriers.

Ces hommes, d’après le conseil de Jethro étaient : 

  • Sages, c’est-à-dire capables d’appliquer leurs connaissances
  • Intelligents c’est-à-dire doués de discernement pour juger les affaires du peuple.
  • Connus, c’est-à-dire expérimentés et respectés.

Ces co-ouvriers produits selon le conseil de Jethro, il manquait une chose : Le fardeau. 

Ils avaient les positions, mais le fardeau sur moise n’avait pas été diminué.
Il avait des co-ouvriers officiels.
Il avait de grandes personnalités capables.
Il a délégué des fonctions.
Mais cela n’a pas diminué le fardeau et Dieu lui a dit : « Il faut que tu partages ta vision. Je vais leur donner ton esprit afin qu’ils puissent porter ton fardeau » Nombres 11 : 16-17


Nombre 11 : 16-17
L'Éternel dit à Moïse : Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d'Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui ; amène-les à la tente d'assignation, et qu'ils s'y présentent avec toi. Je descendrai, et là je te parlerai ; je prendrai de l'esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu'ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul.

Dieu lui demanda de partager sa vision pour que l'esprit de Dieu soit sur les co-ouvriers pour que le fardeau de moïse diminue.

Similitude de cœur = similitude de fardeau

Le co-ouvrier protège les intérêts du dirigeant. L'impartition est basée sur la similitude de cœur.

Similitude d’esprit et similitude de fardeau.
Similitude d’esprit, similitude de vision.

Quand Dieu voulait créer Adam pour être son coouvrier, le même principe ; similitude d’image, similitude de ressemblance, afin d’entrer dans l’œuvre de Dieu.

Quand Dieu voulait créer la femme pour aider Adam : la similitude. Similitude de chair, similitude de sang, afin d’avoir une similitude dans l’œuvre.Tu es le co-ouvrier d’un homme jusqu’au niveau auquel tu as revêtu cet homme. Etre l’épouse de quelqu’un ou le mari d’une femme, ne peux pas te donner cela.

Quand Dieu voulait un roi, il a dit à Samuel : J’ai trouvé David, son cœur est comme le mien. Similitude de cœur pour une similitude de fardeau. Chaque fois que David devait prendre une décision, pendant son régime et que Joab et Abischaï avaient des idées contraires, il ne querellait pas avec leurs idées. Son problème était : Qu’avons-nous de commun oh ! fils de Tseruja ?

Tu ne peux pas être le co-ouvrier de quelqu’un si tu es tout le temps en désaccord avec lui, si tu n’es pas semblable à cette personne. Tu dois répondre à cette question de David : qu’avons-nous en commun ? Ou nous rencontrons nous ?
David n’avait rien de commun spirituellement avec son chef d’état-major d’armée son cousin, absolument rien. C’est pour cela qu’ils étaient différents spirituellement et cela affectait les décisions, les perspectives et les conseils que le cousin pouvait apporter. Il ne s’agit pas d’une variété d’idées pour la synergie.

Si tu es d’un autre esprit par rapport à un homme, si tu n’as rien de commun avec cet homme tu ne peux pas être son co-ouvrier, même comprendre la personne, même servir la personne. Ce que tu penses qu’il a besoin, pourrait ne pas être ce dont il a besoin.

Le genre de co-ouvriers qui partagent le fardeau d’un leader c’est Dieu qui les produit par un mécanisme de synchronisation de vision, d’impartition d’esprit, et alors il y aura similitude de fardeau.
On peut être nommé, envoyé, être délégué et ne pas être de la vision. L’impartition est basée sur la similitude de cœur sur l’identité de cœur, c’est ce que David avait : il savait intérieurement ce que Dieu voulait.

Pasteur Albert K.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Se connecter

Tu as un talent

Nos Évènements

 

Ressources & Medias

 

Soutenir les pauvres

Contact Info

CMCI SUD FRANCE
1 Impasse de Monaco
31100 Toulouse, France

Mail : contact @cmcisudfrance.org
Bureau : +33(0)5.62.17.76.50
Mobile : +33(0)6.15.28.91.89

 

WORLD CONQUEST

We Support WORLD CONQUEST