Le chrétien et la contraception

Publié dans Blog

le chrétien et la contraception

 

https://youtu.be/Ju7HjIFC1No

 

  • Qu’est-ce que la contraception ? 
  • Quels sont les différents modes de contraception connus dans le monde à l’heure actuelle ?

  • Que dit la bible (définition, exemple)? 

  • La bible en vis-à-vis des propositions et solution du monde. 

  • Est-elle approuvée par Dieu ou non ?

  1. Définition

Selon le dictionnaire Larousse, la contraception est une méthode visant à éviter de façon réversible et temporaire la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde ou s’il y a fécondation la nidation de l’œuf fécondé.

 

  1. Différents type de contraception

Il existe plusieurs types de contraception que nous listerons en 3 catégories : la contraception dite chimique, la contraception dite mécanique et la contraception dite naturelle. Nous allons brièvement voir les différentes procédés de ces trois catégories de contraception et de voir comment ça marche.

a-La contraception chimique

  • La pilule combinée a trois actions. Premièrement, elle vise à diminuer la concentration dans le sang des deux hormones responsables de l’ovulation et produites au niveau de l’hypophyse: l’hormone folliculostimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH) ensuite barre la route aux spermatozoïdes  et enfin rendre impossible la nidation.

  • Le patch  stoppe le processus de l’ovulation et la nidation.

  • L’implant contraceptif bloque l’ovulation.
  • Les spermicides : 

 

b-La contraception mécanique

  • Le stérilet (Cuivre ou hormonal) ou dispositif ibntra-uterin (DIU): Son objectif est de déclencher une action inflammatoire permanente de la muqueuse de façon à ce qu’elle soit incapable de recevoir un ovule fécondé et ralenti la progression des spermatozoïdes.

  • Le préservatif (féminin diaphragme, cape cervicale ou masculin): bloque les spermatozoïdes afin que ceux-ci n’aillent pas féconder l’ovule.

 c-La contraception naturelle

  • L’abstinence a pour but d’éviter les rapports sexuels non protégés pendant les jours « fertiles » en se basant sur le calcul des cycles.

  • La méthode des températures  consiste à repérer la période fertile en fonction de la température du corps (
    • La méthode de la température matinale il s'agit de prendre sa température tous les jours à heure fixe pour trouver le jour de l'ovulation
  • Le retrait (ou Coït interrompu) signifie que l'homme se retire du vagin de son épouse avant d'avoir éjaculé (l'éjaculation n'a pas lieu dans le vagin ni juste à l'entrée du vagin).

  • Le système avec appareillage  consiste à utiliser des appareils qui permettent de repérer la période d’ovulation.

  • La méthode de Billings consiste à déterminer la période de l’ovulation en fonction de l’aspect de la glaire (sécrétion du col de l’utérus). Il faut pour cela examiner la glaire avec ses doigts.

 d-La contraception par violence (meurtre) et définitive (irreversible encore appelée Stérilisation à visée contraceptive) 

  • l’avortement (un meutre)  (qu'elle soit mécanique ou chimique)
  • Stérilisation feminine (occlusion): La ligature des trompes
  • Stérilisation masculine : La vasectomie
  • La castration: Ablation des testicules ou des ovaires

 

  1. Le chrétien face à la contraception

Comment un chrétien doit faire face à la contraception? Quelle attitude avoir face à cela?

Il est important de noter que d’une part,  la plus part des méthodes contraceptives ont un but abortif c’est-à-dire empêche la nidation d’un éventuel œuf déjà fécondé. Et en tant que chrétien nous sommes s’en ignorer que lorsque le spermatozoïde féconde l’ovule il y déjà la vie. Donc utiliser ce genre de méthode fait en sorte que nous ne sommes pas différentes des personnes qui avortent.

Et d’autres part il y a des méthodes qui empêche l’ovulation (Libération d'un ovule prêt à être fécondé par un spermatozoïde, en général vers le 14ème jour du cycle menstruel). Et en le faisant nous nous mettons à la place de Dieu pour contrôler car Dieu à décider que chaque mois la femme doit ovuler. Mais nous nous ne voulons pas parce que nous ne voulons pas nous discipliner ou pour une autre raison (que nous verrons plus tard) et en le faisant nous changeons ou nous modifions l’ordre biologique établi par le créateur.

Important à savoir: les règles de la femme (menstrues) sont issues de la dégradation de la muqueuse utérine formée pour recevoir (en grande partie) l’ovule fécondé (dans le cas où celui-ci n’est pas bloqué par la prise d’un moyen de contraception).

 

  1. La solution de Dieu

En récapitulatif: la contraception est l'ensemble de méthodes utilisées pour espacer, réguler pour un temps défini la procréation voire arrêter définitivement de procréer.

Ils existent dont plusieurs méthodes : les méthodes empêchant la rencontre des deux gamètes ou celles tuant les gamètes déjà fécondés.

Il est évident que la deuxième méthode est carrément de l'avortement au point de vue biblique, car dès l'instant où la rencontre des deux gamètes s'est faite, il y a vie. 

L'un des dix commandements nous dit :Tu ne tueras point.

D'autres formes de contraception entraînent l'arrêt total ou partiel des menstrues. Ceci étant bien entendu contraire à la parole de Dieu, car les menstrues étant de Dieu et dont le rôle est de purifier la femme. Le cycle menstruel, considéré comme saleté est une période de contraception. En permettant et prouver par la science que la femme dans un mois n’a que 5 jours favorable pour la procréation, il est claire que dans la pensée de Dieu il avait déjà prévu une certaine discipline pour la procréation. Lévitique 18:19 Tu ne t'approcheras point d'une femme pendant son impureté menstruelle, pour découvrir sa nudité.

La contraception naturelle qui quant à elle ne nécessite aucun procédé artificiel implique l'abstinence du couple pendant les périodes fécondes. Cette méthode requiert beaucoup de foi, de maîtrise de soi et de confiance en son partenaire.

Non seulement, il va falloir s'abstenir pendant la période féconde, on y ajoutera la période menstruelle ou l'homme n'ira pas vers sa femme, plus les périodes de jeûne du couple ou d'un des conjoints.

Mais au vue de tout cela lorsque nous nous plongeons dans les écritures Dieu n'a jamais prescrit une méthode de contraception afin de réguler les naissances étant donné que les enfants sont des dons de Dieu. Toutefois ce n'est pas un Dieu d'indiscipline non plus.

Mais nous nous rendons compte que la plus part des personnes utilisent les méthodes contraceptives pour des buts égoïstes (privilégié sa carrière, jouïr de son mari/femme,..) d'autre estiment qu'ils ne sont pas encore prêt, que les bébés ca pleurent, ca crient...

On oublie ces passages de la bible dans Romains 8:28 : Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
Jérémie 29:11 Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance
.

Ce Dieu plein d'amour qui veut le bonheur de ces enfants leur donnera ce qui est bien pour chaque couple au temps convenable.

Le seul moment où Dieu nous demande de nous abstenir dans un couple c'est pour son œuvre et nous pouvons le voir dans ce passage de l'écriture. 1 Corinthiens 7: 4-5 La femme n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est le mari; et pareillement, le mari n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est la femme. Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.

                                                               

Ils n'y a pas de méthodes sûres à 100% à part l'abstinence. Les scientifiques eux-mêmes nous confirment qu’aucun moyen de contraception n’est fiable à cent pour cent. Pourquoi cela à ton avis ? Seul Dieu est au contrôle et possède la maîtrise de toute chose.

Mais pour tout cela, cette décision est à prendre en couple. Et c'est au pied de la croix que le couple doit aller demander conseil et sagesse divine, mais aussi s'informer auprès des professionnels de santé qui expliqueront clairement en quoi consistent les méthodes proposées. Toutefois, ne pas oublier le taux de déchets chimiques laissés dans l'organisme par ces méthodes artificielles et la perturbation et dérèglement physiologique dans l'organisme.

La méthode compatibles avec la pensée biblique exigent de notre part : de la maîtrise de soi, de la patience, de l’amour, de l’endurance et de l’intelligence, l'abstinence. Vois-tu l’anguille cachée sous roche ?

Penses-tu que ce soit un hasard lorsqu’une femme se trouve enceinte malgré un moyen de contraception en place ? Ne serait-ce pas une expression de la volonté de Dieu sur la venue au monde d’un être voulu par Lui et envoyé pour une mission spéciale ?

 

5. Pourquoi certaines femmes ont du mal à concevoir après une utilisation de la pilule pendant des années ?

 Lorsqu'une jeune fille ou bien une femme qui commence à avoir une sexualité active si elle ne veut pas avoir d'enfant, elle se fait prescrire la pilule ou un autre mode de contraception (chimique ou mécanique) par son gynécologue. Elle commence à y prendre fidèlement s'il s'agit de la pilule. Mais ce que l'on oublie en prenant ces moyens de contraceptions, c'est que nous sommes entrain d'éduquer notre organisme à ne pas concevoir. Vu que lorsque Dieu créa l'organisme de la femme, il a mis tout un système en place qui est lié. De ce fait, dès lorsque l'ovule est fécondé le message est directement transmis à l'utérus qui se prépare à recevoir l'œuf fécondé (Nidation). Mais à cause des moyens de contraception qui empêchent la nidation alors l'ovule fécondé est détruite et la muqueuse utérine qui s'était préparé à recevoir l'œuf reçoit comme un choc car l'œuf ne vient pas. Et  ce processus se déroule chaque fois qu'il y a fécondation de l'œuf. Et cela peut durer tout le long que l'on prend ces contraceptifs. On est donc entrain de ré éduque notre corps à ne plus recevoir l'œuf. Ce qui fait que lorsque l'on veut à nouveau concevoir, il se trouve difficile vu que notre métabolisme a été modifié de par notre fait.

                                                                                                                  

6. Mon Témoignage                                                                                              

J'ai rencontré mon mari en 2008. Pendant que l'on parcourait le document de prépration du mariage pendant nos fiançailles intitulé "Questions à discuter avec son/sa futur(e) époux(se)", nous avons été confronté à la question du nombre d'enfants que nous voulions avoir dans notre couple ceci en rapport avec l'appel de Dieu dans nos vies.

Mon mari me disait qu'il en voulait 5 et moi j'en voulais 3. Finalement on est tombé d'accord sur 4. Mais vu que j'avais déjà fait des recherches sur la contraception,  j'avais personnellement décidé de ne rien utilisé  puisque la plus part était à but abortif et certain interférait au fonctionnement de l'ordre établi par Dieu. Et par la grâce de Dieu mon mari était d'accord sur le fait de rien utiliser à part compter le cycle afin d'identifier les zones de fertilité.

Mais j'avais un problème mon cycle était irrégulier du coup nous avons prié Dieu afin que mon cycle devienne régulier de telle sorte que je puisse identifier les périodes féconde. Nous avons aussi demandé à Dieu que nos enfants ne puissent pas avoir trop d'écart d'âge (minimum 2 maximum 3). Dieu répondit à nos prières car les mois qui suivaient, mon cycle est devenu régulier.

Un an après notre mariage nous avons eu notre premier enfant, deux ans plus tard notre deuxième enfant, trois ans plus tard notre troisième enfant et trois ans plus tard nous attendons notre quatrième enfant. Nous avons juste réalisé que Dieu dans sa fidélité et par amour nous a exaucé. Et je tiens à précisé que chaque grossesse n'a jamais été une surprise et que certes nous n'avons pas toujours respecté les zones rouges, mais Dieu dans son amour n'avait pas permis que je fusse enceinte certainement ce n'était pas sa volonté.

Nous avons aussi appris par la grâce de Dieu de pouvoir jouir l'un de l'autre au delà des rapports sexuelles.

Ils nous arrivent aussi de pratiquer le coït interrompu ce qui requiert nous voulons le souligner beaucoup de discipline et de maîtrise de soi.

 

7. Extraits d'autres témoignages

Expérience et conseils receuillis d'autres personnes et notamment ainés et maman pour la plus part.

L'allaitement maternel pour certaine femme constitue une contraception naturelle et lorsqu'elle décide de sevrer l'enfant alors la reprise de leur cycle se met en place et pour d'autre également c'est en ce moment là qu'elles ont été à nouveau enceinte.

Pour d'autre elle ont sincèrement parler à Dieu dans la prière pour demander au Seigneur de fermer les entrailles afin qu'il n'y ai pas de grossesse. 

D'autres ont appliqué une discipline dans le comptage de leur cycle.

Nous recommandons aux couples de planifier leur rapport et avant tout de se concentrer en premier à la recherche de la volonté de Dieu car ils seront plus épanoui aussi dans leur couple.

 

Elizabeth MBAMI ENGO

Commentaires   

0 #1 Zouzoua 14-05-2020 14:45
Je suis un frère de la CMCI
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Se connecter

Tu as un talent

Nos Évènements

 

Ressources & Medias

 

Soutenir les pauvres

Contact Info

CMCI SUD FRANCE
1 Impasse de Monaco
31100 Toulouse, France

Mail : contact @cmcisudfrance.org
Bureau : +33(0)5.62.17.76.50
Mobile : +33(0)6.15.28.91.89

 

WORLD CONQUEST

We Support WORLD CONQUEST